Histoire(s) de la bougie

Par Océane Chiaroni

 

Un peu d’histoire…

Durant des siècles, le jonc a été utilisé pour faire des chandelles. Fendu avec précaution pour ne pas en abimer la moelle, il était trempé dans de la graisse végétale ou animale qu'on laissait ensuite durcir. Mais la chandelle rivalisera bien vite avec la lampe à huile.

Inventée au milieu du 19ème siècle, la bougie, telle que nous la connaissons aujourd’hui, doit son nom à Bugaya (du kabyle Bgayet, bougie en arable) une petite ville maritime d’Algérie qui fournissait la majeure partie de la cire utilisée à la place du suif dans les chandelles, et répondre désormais au nom de «bougie».

Dès le XIVe siècle, il existait en France une corporation des chandeliers-ciriers-huiliers. A l’époque, les bougies n’étaient que jaunes ou blanches. Considérées comme un produit de luxe, leur utilisation était réservée à la noblesse et au clergé. Et les bougies blanches étaient à l’époque presque exclusivement utilisées dans les palais royaux.

La bougie reste aujourd’hui encore une source de lumière de dépannage, mais ses utilisations ordinaires ne sont plus vraiment de l'ordre de l’utilitaire, pour se faire davantage décoratives et créer une ambiance plus cosy.

«Le hasard n’existe pas, tout a une cause et une raison d’être» Ostad Elahi.

 

Bougie ronde noire

 

Bougies & Rituels

Afin de comprendre la signification et les rituels des bougies, il suffit de remonter aux civilisations anciennes. Dès le début de l’humanité, que ce soit en Chine ou en Egypte, les bougies étaient intégrées dans la culture et dans les domaines ésotériques et mystiques. Les bougies jouent un rôle important dans les rituels, qu’ils soient religieux ou mystiques.

Dans la religion catholique, la bougie blanche qui représente la pureté  une place très importante, elle est une représentation de la «Lumière» d’offrande et l’on considérait la cire comme la chair de Jésus-Christ.

Dans le Judaisme, les bougies blanches sont allumées chaque vendredi pour célébrer le début de Shabbat mais aussi à Hanoukka, qui est la fête des Lumières et au cours de laquelle chaque nuit pendant huit jours consécutifs une bougie est allumée sur une Ménorah afin de commémorer la consécration d’un nouvel autel dans le Temple de Jérusalem après la liberté acquise sur les envahisseurs helléniques.
Ces bougies blanches utilisées s’appellent des bougies « Liturgiques », elles représentent cette idée de Dieu comme étant une «Lumière».



Cependant, les bougies jouent un rôle tout aussi important dans les rituels de magie. Toujours considéré comme une offrande, c’est la couleur qui cette fois sera mise en avant, car chaque couleur a sa propre signification. 

Selon le rituel que vous allez exercer, une couleur spécifique va être associé à la bougie utilisées. Par exemple si vous souhaitez avoir plus d’argent il faudra allumer une bougie verte, si vous souhaitez chasser le mauvaise oeil vous allumerez une bougie noire ou encore une bougie … mais voyons cela plus en détail. ICI

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés